• Vous en avez tous (ou presque) entendu parler :

    Samurai Deeper Kyo, abrégé SDK ou bien simplement Kyo, est un shônen, sans tout à fait en être un. Je m'explique :

    Le gros défaut de nombreux shônen, c'est le manque TOTAL de romance. Normal, me direz vous, c'est la définition même du shônen. Et pourtant, qui ne s'est jamais dit 'tiens, lui et elle, ils iraient bien ensemble'? Et en effet, avec talent, l'auteur arrive à saupoudrer un shônen brut de romance, d'un soupson de shojo qui attire les demoiselles sans pour autant repousser les garçons amateurs de baston.

    Les bastons, parlons-en. Beaucoup reprochent à SDK ses combats à ralonge. J'avoue, certains m'ont fait languir de la suite (notamment le tome 20, un combat entier entre Tigre Rouge et Taihaku, bof bof quoi) mais le magnifique coup de crayon de l'auteur est parvenu à raviver mon attention jusqu'à la suite, à savoir LE combat contre Shinrei. Les dessins sont merveilleux, c'est incontestable. Et à ceux qui me raconte que Kyo n'est qu'un remake de Keshin le Vagabon, je ne sais que répondre. C'est vrai, Keshin ne m'a jamais paru digne d'intérêt, et je n'ai jamais lu ce manga. Je louppe peut-être quelque chose, mais pour moi, SDK reste un manga à part entière, un merveilleux bouquin qui sait allier humour et mystère, personnages charismatique et combats sanguinaires.
    Je pourrais m'étaler encore des heures, hélas mon pc portable n'a presque plus de batterie (lol).

     

    Je passe donc au synopsis:

    Kyoshiro Mibu, un pharmacien on ne peut plus louche, rencontre par hasard Yuya Shiina, une chasseuse de primes. Celle-ci est persuadée d'avoir enfin trouvé 'Onime no Kyo' (Kyo aux yeux de démon), un tueur sanguinaire donc la tête est mise à prix pour 1 million de ryo (une somme énorme). Kyoshiro, parvenant tant bien que mal à lui faire comprendre qu'il n'est pas cet assassin légendaire (il est trop stupide pour être Kyo >.<), fait une bourde et Yuya apprend que la tête du pharmacien est également mise à prix pour être parti d'un restaurant sans payer (pour 100 mon, une somme dérisoire, mais comme dit Yuya 'qui se moque de 100 mon regrettera un jour de ne pas les avoir'). La chasseuse de primes le traine alors dans son voyage, bien décidée à récupérer sa récompense. Mais peu à peu, un mystère pointe le bout de son nez : en effet, Kyo aux yeux de démon prend parfois possession du corps de Kyoshiro. Loin de s'en effrayer, Yuya s'enflamme pour le démon (ou plutôt pour sa mise à prix de 1 million de ryo :D) et le voyage continue, de nouveaux personnages fesant leur apparition, Kyo et Kyoshiro alternant tout à tour la possession du corps. Mais qui sont 'sa majesté', 'les 12 généraux sacrés' et le mystérieux clan Mibu qui traquent Kyo?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique